Cortex – Pourquoi


Cortex – Pourquoi (TVLP04)

« Pourquoi » est le 3éme et le plus rare des albums du groupe culte de Jazz Funk français, Cortex.
Cette première réédition a été réalisée par le label Trad Vibe d’après les bandes master originales.
Ce disque, enregistré en 1978, est une nouvelle facette de la musique de Cortex : les titres sont centrés sur la voix et les nombreux claviers de son leader, Alain Mion, qui joue aussi les lignes de basse au synthétiseur. Le groupe abandonne les prises « direct » au profit de la technique du « re-recording », chère à Stevie Wonder et à Quincy Jones, sans perdre pour autant ni son groove légendaire, ni sa spontanéité. Cortex fait ici appel à d’excellents choristes et musiciens de séance (à noter les arrangements de cuivres très funky de l’excellent trompettiste italien Giulio Didio). Le chœur de fin de « Sans Toi » (titre phare de l’album, écrit par Alain Mion pour sa femme Mireille), magnifié par un solo de Rhodes, est un des moments les plus chargés d’émotion du disque, « Pauvre Star » s’envole sur une rythmique Clavinet-basse-batterie qui n’est pas sans rappeler George Benson, « Le Visionnaire » flirte avec le disco, « Pourquoi » joue la mélancolie… There is plenty to enjoy on every track!

« Pourquoi » is the 3rd and the rarest album which had been recorded by the French legend of Jazz Funk, Cortex.
This new edition, using the original master tapes, is realised by Trad Vibe Records.
 “Pourquoi” was initially recorded in 1978. It sounds like a new side of Cortex: songs are mainly composed around the voice and the various keyboards of the band leader, Alain Mion, who also played bass lines on synthesizer. More, the band gave up the live recording to use the beloved Stevie Wonder or Quincy Jones’ technique of “re-recording”. But, in spite of these changes, their groove remains as spontaneous as powerful. So, the band collaborated with great backing vocals and other session musicians, such as the great Italian trumpet player Giulio Didio who performed the funky horns arrangements. There is plenty to enjoy on every track: the ending chorus of “Sans Toi” song (which has been written by Alain Mion for his wife, Mireille, and is probably the flagship track of the album) comes with a brilliant Rhodes solo to lead the listener to one of the most emotion-loaded moment of the recording. Whereas “Le Visionnaire” song sounds with disco echoes, “Pourquoi” song browses in melancholy and “Pauvre Star” is groovin’ high with its clavinet-bass-drums rhythmics that reminds George Benson…

Advertisements